La crise n’est jamais une période agréable pour personne. Il n’est pas agréable non plus pour une entreprise. Certaines entreprises s’y adaptent rapidement et d’autres se font balayer.

Prêter attention aux coûts cachés

Pour commencer, vous devez faire un petit bilan. En temps de crise, il y a quelques petites dépenses qui peuvent faire beaucoup de mal à vos finances. Ses origines peuvent être nombreuses. Nous avons les problèmes de communication, une mauvaise organisation, une formation insuffisante, des absences répétées et bien d’autres. Alors, faites un petit bilan et anticipez sur ce genre de dépenses.

Gérer la masse salariale

Il ne faut pas mettre votre entreprise en péril en cumulant ses charges. Il convient dans un premier temps d’arrêter les embauches. Ensuite il ne faut plus renouveler les contrats à durée déterminée. Vous pouvez aussi passer par des freelances, cela réduira considérablement vos charges.

Chercher de nouvelles opportunités commerciales

En temps de crise, mais également pour les périodes plus calmes, il n’est pas bon de mettre tous vos œufs dans un même panier. Cela s’avère même très risqué. Alors il faut trouver de nouveaux clients.

Fidéliser sa clientèle

La prospection ne doit en aucun cas vous détourner de votre clientèle. Il est important de se rappeler que vous dépenserez plus pour convertir un prospect en client. Alors que pour fidéliser un client déjà acquis, c’est moins compliqué. Alors vous devez penser à votre clientèle, c’est déjà votre atout.

Investir intelligemment

C’est vrai qu’il ne faut pas dépenser à tort et à travers en pleine crise. Pourtant vous ne pouvez pas cesser de fonctionner pour autant. Donc vous devez faire preuve d’une bonne analyse.

Personne ne souhaite les périodes de crise, mais elles arrivent. Alors, autant ne pas jouer à l’autruche et chercher des solutions pour faire tenir votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *